dimanche 19 avril 2015

Tchad : Manger à sa faim

(Site présidence tchadienne) Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a visité ce matin, le périmètre agricole de Djarmaya, établi à N’Djaména-Fara. Le Chef de l’Etat est allé s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. 
« Chaque Tchadien et chaque Tchadienne doit manger à sa faim et cela qualitativement et quantitativement. Nos vastes terres et plaines fertiles n’attendent qu’à être exploitées », déclarait le Président de la République il y a quelques années. Après avoir montré la voie à suivre avec l’inauguration officielle de 20.000 hectares des périmètres irrigués de Boumou dans la Tandjilé. Le Président de la République ouvert un autre chantier agricole à N’Djaména-Fara, localité située à un jet de pierre de Goulfeï, la ville frontalière du Cameroun.
C’est pour constater

Tchad: Yoro''rugit'' contre Kalzeubé

(Far/Parti Fédération)
Coordination Exécutive Fédérale
B.P 4197 N’Djaména
Le Coordinateur Exécutif Fédéral

Monsieur Kalzeubé Pahimy Deubet
Premier Ministre
A N’Djaména
Monsieur,
Ngarlejy Yorongar, opposant tchadien
Il m’a a été donné de constater avec effarement que vous vous permettez de mettre mon nom sur votre arrêté n°2098/PR/PM/2015 du 3 avril 2015 portant création, attribution et composition d’un Comité National d’organisation des festivités anniversaires de la prise du pouvoir de M. Idriss Déby Itno le 1er décembre 1990 et ce, en 2015 à Laï.
En effet, il est vrai que l’action du 1er avril 1989 organisée de mains de maîtres par feu Hassane Djamouss, Idriss Déby Itno et moi-même avait abouti au renversement, le 1er décembre 1990, du régime d’Hissein Habré et naturellement à la prise du pouvoir à N’Djaména par le Colonel d’alors Idriss Déby Itno. Mais, il est aussi vrai que cela ne vous donne pas

samedi 18 avril 2015

Tchad-Kebzabo: L'Etat est à genoux

N’Djaména le 18 avril 2015

Mesdames et Messieurs les Journalistes,
SALEH KEBZABO, Opposant tchadien
C’est avec un plaisir renouvelé que je vous accueille chez moi, une fois encore. Je vous remercie d’avoir répondu à mon invitation.
Je me propose de vous entretenir sur les problèmes de l’heure que notre pays vit, et vous conviendrez avec moi qu’ils sont nombreux, variés et importants.
Au plan économique et malgré l’absence de données officielles fiables, les indicateurs sont au rouge depuis plusieurs mois. La raison de ce marasme n’est absolument pas la baisse des cours du pétrole comme nous l’assène quotidiennement le gouvernement. La raison fondamentale est sans conteste la mauvaise gouvernance généralisée que nous subissons depuis 25 ans : détournements et pillages organisés à ciel ouvert, gabegie, concussion, corruption à tous les niveaux, gestion familiale et impunité, notamment, sont les caractéristiques principales de ce régime qui a pris

mercredi 15 avril 2015

Barack Obama: Succès sur succès

OBAMA HIMSELF

Raul Castro serrant la main à Barack Obama
Décidément l'enfant terrible n'arrête pas de surprendre le monde. A quelques mois de la fin de son mandat, Barack Obama multiplie des succès diplomatiques. Certaines mauvaises langues aux Etats-Unis diraient que c'est parce qu'il veut soigner son image à l'étranger qu'il fait tout cela. Mais à vrai dire, qui est content de voir un embargo aussi long et aussi absurde s'installer éternellement entre ces deux pays, un embargo imposé par leurs leaders peut-être assez hypocrites à l'époque et qui a pénalisé plusieurs générations de Cubains et

mardi 14 avril 2015

Chibok Girls, 12 MONTHS AGO

Par devoir de mémoire

Il y a 12 mois (ph: Associated Press)
Il y a aujourd'hui 12 mois, comme dans un conte de fée, près de 300 filles ont été enlevées à chibok au Nigeria pour être conduites auprès des vampires de Boko Haram qui en ont fait des esclaves sexuel(les), prétextant qu'ils les ont forcées à se convertir à l'Islam. Des démons de leur espèce se cachent derrière l'Islam. L'Islam que je connais condamne cet acte odieux qu'ils ont commis et dont eux seuls en connaissent les tenants et les aboutissants. 

Le silence complice et l'incapacité

Retour sur mon blog préféré

François Djékombé, fondateur du blog ''Djek.fr Echos''
Il était une fois, avant Facebook, j'utilisais couramment ce blog. Je ne sais pour quelle raison, j'ai arrêté de l'utiliser depuis, faisant place à Facebook qui est certes utile mais dont on passe le clair de son temps à ne cliquer que sur ''j'aime''. Facebook, le réseau social le plus populaire favorise également une sorte de fainéantise que je me dois de combattre, du moins, à un niveau plus personnel. Il y a certes des personnes sur Facebook qui font un remarquable travail de réflexion et poussent les autres vers le sommet, mais il y en a également qui ne font rien ou tirent les autres vers le bas. ''Ils sont tous sur Facebook donc je dois y être aussi'', tel est le credo de certains. D'excellents accompagnateurs donc. Facebook est comme une place du grand marché où chacun peut exposer et vendre ses marchandises, peu importe même si c'est la viande et le poisson qu'il vend et que ceux-ci sont pourris, pourvu qu'il paie le droit de place à la municipalité. Encore que là, les inventeurs de Facebook nous y donnent libre excès, ils compensent bien entendu cette prétendue gratuité par la publicité intempestive. Autrement dit, Facebook n'irait pas en bourse. Bref, ce long discours simplement pour dire que je reste sur Facebook comme je reste sur les autres réseaux soucieux, pardon, réseaux sociaux, excusez-moi du lapsus, mais à partir de cet instant, je dois renouer avec mes anciennes habitudes: revenir sur le blog. Et ce d'autant que le même message publié sur mon blog peut être partagé sur ma page Facebook et d'autres réseaux sociaux ou soucieux. Je salue l'invention de Facebook. Mark avait 19 ans quand il a inventé Facebook qui réunit de nos jours les présidents les plus célèbres comme les personnes les plus anonymes, bravo champion. Je salue le génie du blog. L'un mène forcément vers l'autre donc je tais ma critique et compte me mettre à l'oeuvre. 
Les sujets que je vais aborder (sans détour) seront variés: politique, économie, société, culture, sports, cinéma, faits divers, éducation, santé etc. Je n'exclus pas des collaborations extérieures. Merci.

 Vous êtes sur Djek.fr Echos