mercredi 21 août 2019

L’Initiative du prix Netpreneur pour l’Afrique annonce les noms des membres du jury international de la demi-finale

 14 août 2019 – La composition du jury de la demi-finale de l’Initiative du prix Netpreneur pour l’Afrique (ANPI) de cette année a été annoncée.
Créée par la Fondation Jack Ma, l’ANPI est un concours qui s'adresse aux entrepreneurs africains. Pour les dix prochaines années, l'ANPI aura lieu en Afrique et sera couronné chaque année par une finale annuelle au cours de laquelle dix finalistes participeront à un concours de pitch. L'ANPI a pour but de soutenir et d’inspirer la prochaine génération d'entrepreneurs africains de tous les secteurs qui visent à bâtir une économie plus durable et plus inclusive pour l'avenir. 
Le dépôt des candidatures pour la première ANPI a officiellement pris fin le 30 juin 2019 et près de 10 000 candidatures en provenance de 50 pays africains ont été reçues. Le jury de la demi-finale est composé de sept entrepreneurs, investisseurs et personnes de la communauté des affaires réputés de tout le continent. Le jury évaluera les demi-finalistes et sélectionnera les dix premiers finalistes de l'ANPI. Les 10 finalistes présenteront ensuite leur projets devant Jack Ma et d'autres juges influents pour tenter de gagner une part du prix en espèces d’un montant total de 1 million de dollars américains lors de la finale qui se tiendra au mois de novembre à Accra, au Ghana. 

« La réponse très positive et la qualité des demandes que nous avons reçues ont dépassées nos attentes.  Nous attendons avec impatience la prochaine étape où ce jury d'éminents juges nous aidera à choisir nos finalistes », a déclaré Jason Pau, conseiller principal pour les programmes internationaux de la Fondation Jack Ma. 
« Notre objectif en matière de sélection des juges de l'ANPI était de trouver de véritables représentants de la diversité du paysage de l'entrepreneuriat et des affaires en Afrique. Les juges que nous avons choisis sont de véritables chefs de file dans leur secteur d'activité, viennent d’horizons très différents et apportent chacun des connaissances et qualifications particulières. Leurs commentaires seront inestimables et donneront le ton à la compétition. Nous souhaitons bonne chance aux candidats et aux juges tandis que nous cheminons vers la grande finale à Accra », conclut Pau. 
« C'est impressionnant de voir la passion qui vient des quatre coins de l'Afrique. Je suis inspiré par la qualité des candidatures reçues et par la façon dont les jeunes gens et les personnes âgées font la différence grâce à la résilience et la détermination dont ils font preuve en portant leur attention sur la communauté », a déclaré Sam Gichuru, fondateur et PDG de Nailab. « J'ai hâte de voir les finalistes de la première édition.  Aux entrepreneurs qui ont raté l'échéance de dépôt des candidatures, soyez prêts à postuler l'année prochaine ».

À propos des juges
Bethlehem Tilahun Alemu
Bethlehem Tilahun Alemu est une femme entrepreneur en série de renommée mondiale. Elle est la fondatrice et Chef de direction de SoleRebels, la marque de chaussures africaine qui connaît la plus forte croissance au monde. Bethléem est également la fondatrice de la marque de café haut de gamme Garden of Coffee, lancée en juillet 2016. Après le succès de la marque en Éthiopie, Bethléem envisage l’ouverture de 100 maisons de torréfaction des cafés de marque Garden of Coffee à travers la Chine. Bethléem a également fondé Perimeter Consulting qui fournit des services de conseil stratégique et qui abrite Made By Ethiopia, un partenariat public-privé avec Footwear Distribution and Retailers of America permettant à certaines des plus grandes marques mondiales de fabriquer leurs chaussures en Ethiopie. Plus récemment, Bethléem a lancé GIZA digital, une plateforme de paiement et de commerce électronique, et NoodFoods, une entreprise franchisée qui utilise des fruits et légumes locaux pour produire des snacks. Le Forum économique mondial a reconnu Bethléem à titre de jeune leader mondial; elle est membre du Réseau mondial d'experts du Forum économique mondial et a été nommée Entrepreneur de l'année en 2012 par le Forum économique mondial. Elle est également l'une des 100 femmes les plus puissantes du monde selon le magazine Forbes et l'une des 12 meilleures femmes entrepreneurs du siècle dernier figurant sur la liste de CNN.

Fatoumata Ba
Actuellement fondatrice et présidente exécutive de Janngo et associée directrice générale de Janngo Capital, Fatoumata Ba est une femme entrepreneur dans le domaine de la technologie et un investisseur de capital-risque. Janngo construit, développe et investit dans des projets des champions panafricains de la « technologie pour le bien » et est soutenu par des investisseurs stratégiques et financiers africains et internationaux de premier plan, dont la famille Mulliez, Clipperton Finance et African HNWI. De plus, en Côte d'Ivoire, elle a été fondatrice et chef de la direction. Elle a également été directrice générale au Nigeria et membre du comité exécutif au niveau africain de Jumia, la principale licorne technologique africaine désormais cotée à la Bourse de New York. Elle est passionnée par le développement par bond grâce à la technologie en Afrique, avec un accent particulier sur les femmes, les PME, la santé et l'éducation. Elle s'est vu décerner plusieurs distinctions, dont la reconnaissance du jeune leader mondial par le Forum économique mondial, le classement parmi les 100 premiers leaders économiques africains de demain par Choiseul, la nomination par Forbes parmi les 30 de moins de 30 ans d'Afrique et le prix Aenne Burda pour ce qui concerne le leadership visionnaire, l’optimisme et le courage aux côtés de Marissa Mayer, Arianna Huffington et Viviane Reding. Elle siège au conseil d'administration de SouthBridge Investment Bank, au conseil d'administration et au comité d'investissement de Creadev Africa, au Conseil de Women in Africa et au Global Future Council on the New Economic Agenda du Forum économique mondial.

Marième Diop
Marième Diop joue actuellement le rôle de gestionnaire d'investissement chez Orange Digital Ventures Africa - un fonds de capital-risque de 50 millions d'euros du groupe Orange dédié aux startups africaines. Dans le cadre de ses fonctions, elle participe activement au lancement et à la mise à l'échelle de véhicules d'investissement et d'investissements directs destinés aux jeunes entreprises technologiques en Afrique. Dans le cadre de la formation des futurs champions d'Afrique, Marième est passionnée par l'appui aux équipes fondatrices d'entreprises technologiques en phase de démarrage. En 2018, Marième a également fondé un réseau providentiel dénommé Dakar Network Angels (DNA) à l'intention des jeunes entreprises francophones. Au cours des sept dernières années, elle a porté son attention sur la technologie et l'innovation et a occupé différents postes de responsabilité avec un rôle de leadership d'équipe et une exposition internationale. Marième est membre du programme phare du Président Obama, « Young African Leaders Initiative », du World Economic Forum Global Shaper et du GSMA Programme Leadership Group « PLG ».

Hasan Haider
Hasan Haider est associé chez 500 Startups, la société de capital-risque la plus active au monde, basée dans la Silicon Valley, avec plus de 2 000 investissements dans plus de 50 pays et 400 millions de dollars en actifs gérés moyens. Hasan dirige la pratique dans la région de MENA, le marché arabophone étant au cœur de ses préoccupations. 500 Startups a au cours des 4 dernières années investi dans plus de 100 startups de la région, dont Wuzzuf, Jamalon et fetchr. Hasan a été le co-fondateur et PDG de Tenmou, la première organisation d’investissements providentiels à Bahreïn et l'une des premières dans la région de MENA. Le travail de Hasan dans le cadre du développement de l'investissement providentiel dans les marchés émergents par le biais de Tenmou a été repris comme étude de cas par la Banque mondiale et est enseigné aux décideurs en matière d'entrepreneuriat au Babson College.
Peter Orth
Peter Orth est l'un des fondateurs et associés directeurs de 4DX Ventures, un fonds de capital-risque axé sur l'Afrique. Avant de fonder 4DX Ventures, Peter a été investisseur pendant plus d'une décennie avec des travaux couvrant l'investissement macroéconomique mondial, l'investissement public et privé, ainsi que la conception de stratégies globales de portefeuille et de gestion des risques. Orth a occupé des postes d'investissement chez Bridgewater Associates (Organisation de recherche sur les marchés émergents et analyste principal pour la Chine), chez Adakin Capital (investissement public et privé aupres d’un bureau de famille basé à New York) et chez JPMorgan (banque d'investissement). En outre, il a dirigé la stratégie et le développement commercial de Mirror Labs, une entreprise de capital-risque dans l'espace des Blockchain. Il a terminé ses études à l'Université de Tufts en 2007 et a obtenu des diplômes en économie quantitative et en relations internationales. 

René Parker
René Parker est la Directrice Générale et Chef de direction de Rlabs, une entreprise sociale internationale fortement axée sur l'innovation communautaire et le changement social. RLabs a actuellement des activités en Afrique, au Royaume-Uni, en Europe, en Asie et en Amérique du Nord et du Sud qui touchent plus de 10 millions de personnes dans 23 pays. Elle a joué un rôle de premier plan dans la transformation de Rlabs depuis ses modestes débuts au Cap en une entreprise sociale internationale primée. Elle a été membre du conseil d'administration du réseau Living Labs in Southern Africa (LLiSA) où elle s'est occupée du portefeuille du renforcement des capacités, du développement communautaire et des communications. Elle est l'un des membres fondateurs du réseau de développement de la jeunesse du gouvernement du Cap-Occidental qui se focalise actuellement sur l'autonomisation économique des jeunes par la technologie, l'entrepreneuriat et l'innovation. René est également la cofondatrice de RLabs Women, une organisation qui vise à renforcer les capacités technologiques et d'innovation des femmes dans les communautés marginalisées. Elle a en outre joué un rôle consultatif auprès de plusieurs universités internationales et a beaucoup travaillé avec des organisations telles que le Ministère finlandais des affaires étrangères, la GIZ, AfriLabs, i4Policy,  l'ONU-Femmes, Naspers, la NedBank et Accenture.

Fred Swaniker
Fred Swaniker a pour mission d'apporter un meilleur leadership en Afrique et dans le monde. Il est le fondateur de l'African Leadership Group — un écosystème d'organisations qui vise collectivement à former trois millions de dirigeants d'entreprises en Afrique à l’horizon 2035. M. Swaniker a auparavant travaillé en tant que consultant chez McKinsey en Afrique du Sud avant d'obtenir un MBA de Stanford et de devenir entrepreneur. En 2019, il a été nommé par le magazine TIME comme étant l'une des 100 personnes les plus influentes du monde. Ayant été nommé par le magazine économique américain Forbes comme l'un des dix premiers jeunes « power men » en Afrique en 2011, M. Swaniker a également été sélectionné comme un jeune leader mondial par le Forum économique mondial, un « membre de Echoing Green », un membre du réseau de leadership mondial de l’Institute Aspen et un « membre de TED ». En plus du MBA qu’il a obtenu à Stanford, Fred est titulaire d'un diplôme de premier cycle du Macalester College et de doctorats honorifiques du Middlebury College, du Macalester College et de Nelson Mandela University. Fred siège aux conseils d'administration et aux conseils consultatifs de plusieurs organisations — notamment Graca Machel Trust, AGRA et Andela. Il siège également au Conseil de Nestlé dans le cadre de la création de valeur partagée

Personne ressource:
Roshanne Smith, Edelman
+27 (0)83 222 6818


Vous êtes sur le blog de Djékombé François

Africa Netpreneur Prize Initiative Announces World-Class Semi-finalist Judging Panel


14 August 2019 – The semi-finalist judging panel for this year’s Africa Netpreneur Prize Initiative (ANPI) have been announced.
The ANPI is a prize competition for African entrepreneurs spearheaded by the Jack Ma Foundation. For the next ten years, the ANPI will be hosted across Africa culminating in an annual finale where ten finalists will compete in a pitch competition. The ANPI aims to support and inspire the next generation of African entrepreneurs across all sectors, who are building a more sustainable and inclusive economy for the future.
Applications for the first ANPI officially closed 30 June 2019 and nearly 10,000 applications from 50 African countries were received. The semi-finalist judging panel consists of seven esteemed entrepreneurs, investors, and businesspeople from across the continent. The panel will evaluate the semi-finalists and select the top ten finalists for the ANPI. These 10 finalists will go on to pitch Jack Ma and other influential judges for the chance to be awarded a share of USD 1 million in total grand prize money during the finale event in Accra, Ghana this November.

“We are thrilled with the response and the quality of the applications we have received. We look forward to the next phase where this panel of illustrious judges will help decide on our finalists,” said Jason Pau, Senior Advisor for International Programs for the Jack Ma Foundation.
“Our goal when selecting the roster of judges for the ANPI was to find true representatives of the diverse entrepreneurial and business landscape in Africa. The judges we have selected are true leaders in their industries, and bring vastly different backgrounds, accomplishments, and skillsets to the table. Their feedback will be invaluable and will set the tone for the competition. We wish both the applicants and judges the best of luck as we make our way to the grand finale in Accra,” concludes Pau.
"It's impressive to see the passion coming from across Africa. I'm inspired by the quality of applications received and to see how young and old people are making a difference through the resilience and grit shown by their focus on the community,” said Sam Gichuru, Founder and CEO of Nailab. “I am looking forward to seeing the finalists for the first year. To the entrepreneurs who missed the application deadline, be ready to apply in the coming year."

Meet the Judges
Bethlehem Tilahun Alemu
Bethlehem Tilahun Alemu is a globally acclaimed serial entrepreneur. She is the founder and CEO of soleRebels, the world's fastest-growing African footwear brand. Bethlehem is also the founder of  premium coffee brand Garden of Coffee, which launched in July 2016. Following the success of the brand across Ethiopia, Bethlehem is now in the process of opening 100 Garden of Coffee roastery cafes across China. Bethlehem also founded Perimeter Consulting, a strategic consulting service housing Made By Ethiopia, a public-private partnership with the Footwear Distribution and Retailers of America that enables some of the world’s top brands to manufacture their footwear in Ethiopia. Most recently, Bethlehem launched GIZA digital, a payment and ecommerce platform and NoodFoods, a franchise business that uses locally sourced fruits and vegetables to create snacks. Bethlehem is recognised as a World Economic Forum Young Global Leader, is a member of the World Economic Forum’s Global Expert Network and was named Entrepreneur of the Year in 2012 by The World Economic Forum. She is also a Forbes World's 100 Most Powerful Women and one of CNN's Top 12 Women Entrepreneurs of The Last Century.

Fatoumata Ba
Fatoumata Ba is a technology entrepreneur and venture capital investor currently serving as the Founder and Executive Chair of Janngo and Managing Partner of Janngo Capital. Janngo builds, grows and invests in pan-African ‘tech for good’ champions and is backed by top-tier African and international strategic and financial investors; including the Mulliez Family, Clipperton Finance and African HNWI. Additionally, in Ivory Coast she served as Founder and CEO, as well as Managing Director in Nigeria and Member of the Executive Committee at the Africa level of Jumia, the leading tech unicorn in Africa now listed on the NYSE. She is passionate about leapfrogging development through technology in Africa, with a particular focus on women, SMEs, healthcare and education. She has been awarded several distinctions including The World Economic Forum ‘Young Global Leader’, Choiseul 100 Africa ‘Economic Leaders of Tomorrow’, Forbes Africa ‘30 under 30’ and the Aenne Burda Award for visionary leadership, optimism and courage alongside Marissa Mayer, Arianna Huffington and Viviane Reding. She serves on the Board of SouthBridge Investment Bank, on the Board and Investment Committee of Creadev Africa, on the Council of Women in Africa and on the Global Future Council on the New Economic Agenda of the World Economic Forum.

Marième Diop
Marième Diop currently serves as an Investment Manager at Orange Digital Ventures Africa - Orange Group’s €50 million venture capital fund dedicated to African startups. Through this role, she’s actively involved in launching and scaling investment vehicles and direct investments targeted at technology startups across Africa. Marième is passionate about supporting founder teams of early stage technology companies in building Africa’s next business champions. In 2018, Marième also founded an angel network for francophone startups called the Dakar Network Angels (DNA). Her focus over seven years has been technology and innovation and she has occupied different roles of responsibility with a team leadership role and international exposure. Marième is a Fellow of President Obama’s flagship program ‘Young African Leaders Initiative’, World Economic Forum Global Shaper, and member of the GSMA Programme Leadership Group “PLG.”

Hasan Haider
Hasan Haider is a Partner at 500 Startups, the most active Venture Capital firm in the world, based in Silicon Valley, with more than 2,000 investments in more than 50 countries and $400 million in AuM. Hasan heads up the firms practice in the MENA region, with the Arabic speaking market being a core area of focus. 500 Startups has invested in over 100 startups in the region over the course of the last 4 years, including Wuzzuf, Jamalon and fetchr. Hasan was the Co-founder and CEO of Tenmou, the first business angel’s organization in Bahrain and one of the first in the MENA region. Hasan’s work in developing angel investment in emerging markets through Tenmou has been picked up as a case study by the World Bank and is taught to Entrepreneurship Policy makers at Babson College.
Peter Orth
Peter Orth is a founder and Managing Partner of 4DX Ventures, an Africa focused venture capital fund. Prior to founding 4DX Ventures, Peter was an investor for over a decade, with work spanning global macro investing, public and private equity investing, as well as overall portfolio and risk management strategy design. Orth has held investment roles at Bridgewater Associates (Emerging Markets Research and Lead China Analyst), Adakin Capital (public and private equity investing at an NYC-based family office), and JPMorgan (investment banking). In addition, he ran strategy and business development at Mirror Labs, a venture-backed business in the Blockchain space. He graduated from Tufts University in 2007 with degrees in Quantitative Economics and International Relations. 

René Parker
René Parker is the Managing Director and CEO of RLabs, a global social enterprise with a strong focus on community-driven innovation and social change. RLabs currently has activities in Africa, United Kingdom, Europe, Asia and North and South America impacting more than 10 million people across 23 countries. She has played a leading role in transforming RLabs into an award winning global social enterprise from the humble beginnings of a community project in Cape Town. She served as a board member of the Living Labs in Southern Africa (LLiSA) network where she fulfilled the portfolio of capacity building, community development and communications. She is a founding member of the Western Cape government youth development network currently focused on driving youth economic empowerment through technology, entrepreneurship and innovation. Rene is also the co-founder of RLabs Women, an organisation that aims to build technology and innovation capacity amongst women in marginalised communities. She also serves in an advisory capacity to several international universities and has done extensive work with organisations such as the Finnish Foreign Ministry, GIZ, AfriLabs, i4Policy, UNWomen, Naspers, NedBank and Accenture.

Fred Swaniker
Fred Swaniker is on a mission to bring better leadership to Africa and the world. He is the founder of the African Leadership Group — an ecosystem of organisations that collectively aims to develop three million entrepreneurial leaders for Africa by 2035. Swaniker previously worked as a McKinsey consultant in South Africa before earning an MBA from Stanford and becoming an entrepreneur. In 2019, he was recognized by TIME magazine on its list of the 100 most influential people in the world. Swaniker has also been recognized as a World Economic Forum Young Global Leader; an Echoing Green Fellow; a Fellow of the Aspen Institute’s Global Leadership Network; a TED Fellow; and was named one of Forbes Magazine’s top ten young ‘power men’ in Africa in 2011. In addition to his MBA from Stanford, Fred has an undergraduate degree from Macalester College and honorary doctorates from Middlebury College, Macalester College, and Nelson Mandela University. Fred sits on several boards and advisory boards—including the Graca Machel Trust, AGRA and Andela. He also sits on Nestle’s Creating Shared Value Council.

Media contact:
Roshanne Smith, Edelman
+27 (0)83 222 6818



Vous êtes sur le blog de Djékombé François

lundi 22 juillet 2019

Le Lycée-Collège les Petits Génies au quartier Abéna (N'Djamena , Tchad) accueille les élèves de la 6è en Terminales A & D


Vous êtes sur le blog de Djékombé François

LE MPS SE FROTTE LES MAINS

Après avoir jeté l'os, ce cadre national de dialogue politique à l'opposition qui se bat sur lui, le président Idriss Déby et le secrétaire général du MPS, grands manipulateurs de ce scénario se frottent les mains. Invité du journal de la télé Tchad le dimanche 21 juillet 2019, c'est un Mahamat Zen Bada visiblement heureux qu'on a vu sur le plateau de la télé. Intérieurement, il aurait dit, c'est bien fait pour l'opposition. Et cette dernière peine à s'entendre sur la désignation de ses 15 représentants au fameux CNDP qu'il convient de qualifier de Cadre national de discorde politique.

Vous êtes sur le blog de Djékombé François