mardi 14 mai 2013

LES FATIM SONT DE RETOUR

Photo armée tchadienne
Les forces armées tchadiennes en intervention au Mali (FATIM) ont regagné en partie, hier, lundi 13 mai 2013 leur pays. Plus de 700 militaires, à bord de 400 véhicules blindés ont défilé à la place de la nation. Les soldats de la liberté ont été triomphalement accueillis par les tchadiens. A l'occasion, le président Déby a décrété la journée de ce lundi fériée, chômée et payée sur l'étendue du territoire. Elle sera désormais une journée de commémoration pour les 38 soldats tchadiens tués dans cette guerre du Mali par les terroristes et les 85 blessés. Le général Bénaindo Tatola, ministre de la défense, a réaffirmé que le Tchad a, au cours d'une rude bataille le 21 février 2013 tué les deux chefs terroristes, Mokhtar Belmokhtar et Abou Zeid. Les quelque 1300 soldats qui sont encore restés au Mali seront intégrés dans la future force onusienne de maintien de la paix au Mali ou bien vont-ils regagner le bercail? La question demeure posée. FD