jeudi 9 mai 2013

IDRISS DEBY JUSTIFIE LES ARRESTATIONS DES OPPOSANTS ET DES JOURNALISTES

(Photo site la présidence tchadienne)
Le Président Idriss Déby Itno a rencontré le mercredi, 08 mai 2013, la classe politique et la société civile pour donner sa version des faits des récents événements survenus et en cours au Tchad. Car, lorsque le ''complot'' était déjoué le 01 mai 2013, il était en villégiature au Nord du pays. Il n'a pu regagner N'Djamena que cinq jours plus tard. Le président qui a réfuté la thèse de coup d’État parle plutôt de conspiration, un ''petit groupe qui cherche à mettre à mal les institutions de la République''. Dans une allocution de 40 minutes, le président qui a plusieurs fois employé le mot ou groupe de mots ''mes frères'' s'est expliqué sur ces événements. Ce petit groupe aurait selon le président Déby un bras armé à Korbol (village d'origine de Djibrine Dassert) et une aile en France. Au total, quatre députés, trois généraux, deux journalistes et plusieurs autres personnes sont déjà arrêtés. On se demande bien à quand la fin de ces troubles et à qui cela profite, dans la mesure où la paix souhaitée semble de retour au Tchad et chacun cherche à en profiter pour développer ses petits business? FD.