jeudi 9 mai 2013

L'EPEE DE DAMOCLES PLANE SUR TOUT LE MONDE

Hommes politiques, députés, journalistes, ils sont sur l'oeil de cyclône. Depuis la présumée tentative de déstabilisation déjouée le 01 mai 2013, la foudre s'abat sur tout le monde ou presque. Des généraux d'armée sont arrêts, des députés sont aussi arrêtés en dépit de l'immunité parlementaire qui les couvre, car on n'était pas dans un cas de flagrant délit, des journalistes en paient aussi le prix fort: Eric Topona et Avenir De la Tchiré sont à la maison d'arrêt d'Amsinéné (N'Djamena). On n'arrive plus à comprendre ce qui se passe. Pourquoi, c'est alors que le pays a rompu avec la tradition de rébellion armée depuis 2009, que le pays retrouve la voie de la normalisation, que des chantiers sont ouverts partout, que des investisseurs s'invitent au Tchad, que le pays est en paix au point même de jouer les bons offices ailleurs (RCA, Mali), que tout semble normal....qu'on en arrive là? A qui profitent ces troubles? La question reste posée.